Développé avec Berta.me

  1. Laurie Joly conduit une recherche artistique pluridisciplinaire sur le corps qui évolue en fonction de problématiques convergentes touchant à l'esthétique, au social et au politique.

    Son travail s'inscrit d'abord dans une démarche d'exploration de l’identité corporelle que l'artiste développe dans un rapport à la matérialité et suivant la relation qu'entretiennent corps, espace et temps. Le corps devient un médium au sein de performances et d'actions dans lesquelles interviennent parallèlement l’image photographique et vidéographique, pour initialement conserver des traces, puis dans une recherche de transversalité.

    L'artiste interroge par la suite la représentation occidentale contemporaine, normée et normative, du corps, s’attachant à l’idée d’une évanescence de l’identité corporelle. Un ensemble de vidéos, de projections et d’installations vidéographiques et sonores fait apparaître un corps uniformisé, résultante d’une pratique d’effacement des signes corporels distinctifs à même le corps ou son image, ou met en scène un corps mécanique, souvent fragmenté à l’image et dans l’espace. Le corps-spectateur devient un paramètre dans le processus de création, considéré, au même titre que l’image et le son, via le mouvement.

    Puis son travail s’engage sur le terrain de la surveillance technologique dans son recours au data et au regard de l’émergence de ce que l'artiste conçoit et nomme co-présence du corps, à savoir une présence simultanée et parallèle du corps, de nature électronique, à la fois immatérielle et originellement imperceptible. Sa pratique devient protocolaire, reposant sur des règles photographiques, mathématiques, temporelles, technologiques…, pour tenter de révéler cette co-présence au sein de performance, installations et dispositifs interactifs vidéographiques et / ou sonores, dans des séries de photographies et de compositions numériques. Nouveau matériau, la co-présence sert aussi à composer ou restituer des espaces dans une perspective de nouveaux modes d’appréhension et de compréhension sensibles de l’espace.

     

    Laurie Joly présente son travail à l'international dans le cadre d'expositions, de festivals d'art contemporain, d'art vidéo et de cinéma ainsi qu'à l'occasion de colloques et de séminaires de recherche (Allemagne, Canada, Colombie, Estonie, France, Grèce, Liban, Maroc, Slovaquie, Tunisie).

    Sa formation se situe aux frontières de l'art et de la recherche, menée successivement à l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Saint-Etienne ESADSE, à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée UPEM et au sein du Laboratoire de Recherche de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris ENSADLab.